Le hockey est souvent éclipsé par d’autres sports comme le football ou le baseball aux Etats-Unis, tandis qu’on le connaît à peine en France, mais même les amateurs de hockey les plus occasionnels vous diront que c’est un plaisir à regarder. Si vous ne regardez pas déjà le hockey, voici quelques raisons pour lesquelles vous devriez le faire immédiatement.

C’est excitant

Saviez-vous qu’il n’y a que 11 minutes d’action dans un match moyen de la NFL ? Bien sûr, les jeux sont durs et excitants, mais les jeux ne durent que cinq secondes environ. Le baseball est encore pire. Les joueurs se tiennent autour du terrain la plupart du temps et quand quelqu’un obtient un hit, l’action est de très courte durée.

Ce n’est pas le cas au hockey. Le jeu est constamment en va-et-vient, avec très peu d’arrêts de l’horloge. Tout le monde bouge constamment parce qu’ils sont sur des patins. Personne n’est debout dans le champ central ou accroupi dans un coin en train de dessiner des pièces de théâtre. On n’a pas le temps pour ça au hockey.

Les changements de joueurs sont faits en cours de jeu et de façon très rapidement.

Un sport viril

Ok, donc le jeu en mouvement constant n’est pas suffisant pour vous convaincre. Et si je disais que les joueurs s’affrontaient presque tous les soirs ? Et je ne parle pas seulement de s’attraper le maillot de l’autre et de se crier dessus. Je parle d’une vraie bagarre.

Bien sûr, cela n’affecte en rien le score du match, mais ils sont tellement amusants à regarder. Dites-moi que vous ne regarderez pas plus de sports s’il y avait régulièrement des gars qui se frappaient au visage. Exactement. Les combats rendent l’expérience encore plus amusante.

Après un pugilat, les deux joueurs sont condamnés à plusieurs minutes de pénalité et l’adrénaline monte d’un cran.

Les bagarres sont plus courantes en NHL que dans le hockey français, même si la Ligue Magnus a beaucoup de joueurs étrangers.

Les buts sont magnifiques

Donc peut-être que la brutalité brute n’est pas de votre goût. Peut-être que vous aimez le baseball à cause du manque de violence, le football car chaque mauvais geste est sanctionné d’un carton et c’est pourquoi vous n’avez pas regardé le hockey ; vous entendez constamment parler des combats et des coups qui sont si répandus dans le hockey. C’est une préoccupation valable.

Mais je serai le premier à vous dire qu’il y a des moments d’habileté très agréables à l’œil qui se produisent très souvent au cours d’une partie de hockey.

Le maniement de la crosse, la stratégie derrière les supériorités numériques sont un régal pour les amateurs de jeu intelligent.

Les joueurs de hockey sont des gens vraiment géniaux.

Vous en avez assez d’entendre dire que des joueurs de la NFL sont arrêtés pour violence domestique ? Qu’en est-il des athlètes qui se font prendre en train d’utiliser des drogues pour améliorer leur performance ? Ne cherchez pas plus loin que la LNH. De nombreux joueurs ont leurs propres organisations caritatives ou ont des causes qui les passionnent et les aident d’une manière ou d’une autre. Par exemple, l’ailier gauche des Flyers de Philadelphie Wayne Simmonds fait beaucoup pour promouvoir les camps de hockey dans le centre-ville de Philadelphie et donne beaucoup de temps et d’argent à cette cause.

match de hockey

Les équipes s’entraident souvent en temps de crise, comme lors de l’attentat à la bombe du marathon de Boston en 2013. Les Sabres de Buffalo ont joué les Bruins de Boston à Boston quelques jours après le bombardement, et bien que les Sabres aient gagné le match, toute l’équipe des Sabres a salué la foule de Boston. Croyez-moi, vous n’aurez aucun problème à soutenir ces types.

Ne soyez pas apeuré par leurs grosses barbes et leurs aspects de bûcherons. Dans les équipes françaises, vous avez souvent le loisir de les croiser dans quelques bars et les enfants ont souvent des séances de dédicaces organisées après le match.

Les fans sont fous.

Je sais que j’ai utilisé l’expression « amateur de hockey occasionnel » tout à l’heure, mais soyons honnêtes : il n’y a rien de tel. Si quelqu’un aime vraiment le hockey, c’est un fan inconditionnel. Cela fait de la visite d’une patinoire une expérience intéressante. Les amateurs de hockey sont plus bruyants et plus fous que n’importe quel autre sport.

Mais c’est un peu comme une fraternité. Vous apprenez à aimer les fous qui supportent pour la même équipe que vous. Même en D1 de hockey ou en D2, vous avez des groupes de supporters qui font des centaines de kilomètres pour accompagner leurs joueurs. Une prouesse remarquable alors que le niveau de jeu du hockey français est souvent considéré comme très bas.

Les playoffs

Il n’y a rien dans les sports aussi intenses que les séries éliminatoires. Tous les titres et les montées se font via des playoffs en hockey.

Les matches sont très rapprochés, ce qui permet de garder votre niveau d’adrénaline au plus haut. Encore mieux, il arrive qu’il y ait deux matches dans le même week-end quand les équipes sont à égalité.

Imaginez deux matches sur deux jours, avec des joueurs KO de fatigue mais qui s’arrachent. Cela donne les meilleurs moments.

De grandes rivalités

Combien de fois les « rivalités » sont-elles présentées comme des arguments de vente dans le sport ? Combien de fois ces « rivalités » sont-elles à la hauteur du battage médiatique ? Contrairement à ces autres sports, le hockey prend les rivalités très au sérieux. Les Flyers-Penguins, Bruins-Canadiens, Sharks-Kings et Blackhawks-Red Wings ne sont que quelques-unes des équipes qui se disputent sérieusement.

En France, de grands clubs comme Grenoble, Rouen ou Angers sont de vrais rivaux. Il y a également des rivalités régionales, notamment dans les régions comme les Alpes où il y a beaucoup d’équipes/

Il ne s’agit pas seulement de quelque chose inventé par la ligue ou poussé trop loin par les fans ; ces équipes ne s’apprécient pas mais vous ne trouverez jamais de mauvais comportements en dehors de la glace. Cela rend le spectacle accessible aux familles.

Les jeux olympiques

Vous ne pensiez pas vraiment que j’écrirais un article sur le hockey sans mentionner l’héroïsme de de T.J. Oshie à Sotchi, n’est-ce pas ? Bien sûr que non. Parce que c’était la seule chose mémorable à sortir des Jeux Olympiques de Sochi. Soyons réalistes : sans le hockey et Martin Fourcade (!), les Jeux olympiques d’hiver dans leur ensemble seraient vraiment oubliables.

Et même si certains partisans n’aiment pas que les joueurs de la NHL puissent participer aux Jeux olympiques, tout le monde peut admettre que les matchs sont intenses et divertissants à regarder. Oh, et les entraîneurs olympiques de hockey font les meilleurs discours.

La France n’est pas toujours qualifiée, mais des pays comme le Canada, la Russie, les USA sont toujours au rendez-vous.

C’est tout simplement amusant

Écoutez, je pourrais continuer à donner des raisons précises pour lesquelles un plus grand nombre de gens devrait regarder des matchs de hockey. Je pourrais extraire des statistiques ou créer des liens vers des vidéos. Mais le fait est que le hockey s’explique mieux si vous le regardez par vous-même.

Mieux encore, allez voir un match un jour ou l’autre. Le hockey est l’un des sports les plus immersifs.. J’ai assisté à quelques matchs de basket, de hand, de foot, de rugby, de water-polo, de tennis & co auparavant, et j’ai trouvé que le hockey figurait parmi les compétitions les plus excitantes. Et pourtant, je n’ai jamais vu de match de Ligue Magnus !

Cela exige toute votre attention et votre énergie, mais c’est ce qui le rend si amusant. Le jeu est excitant, ce qui anime la foule. L’énergie de la foule pousse les joueurs, et ils jouent mieux et plus fort. Le cycle se répète.

Catégories : Hockey