Que peut apprendre un ado en colonie de vacances dédiée au basket ?

Trouvez vos billets d'évènements sportifs

Que peut apprendre un ado en colonie de vacances dédiée au basket ?

ballon de basket sur un parquet
  • Crée ta propre bande dessinée: 100 planches de BD vierges pour adultes, ados & enfants

Votre enfant ou ado est intéressé par une colonie de vacances dédiée au basket et vous hésitez à l’inscrire ? Découvrons ensemble ce qu’elle peut lui apporter sur et en dehors du terrain.

Améliorer ses compétences à chaque coin du terrain

Bien évidemment, l’objectif d’un stage ou d’une colonie de vacances basket est d’améliorer ses compétences de joueur.
Les animateurs et coachs proposent des programmes complets pour travailler toutes les actions clés sur un terrain. Des ateliers techniques efficaces permettent de devenir meilleur aussi bien sur les 3 points, que le repli ou l’attaque du panier.

Profiter des conseils d’entraîneur professionnel

Dans les colonies de vacances, les enseignements sont donnés par des professionnels. Si votre enfant joue habituellement dans un petit club de campagne ou de quartier, il aura une nouvelle façon d’appréhender le sport.
De petits détails de base comme la bonne position de la jambe pour s’élancer vers un lay-up sont primordiaux pour devenir un bon joueur. Les coachs pros de la colo sauront lui apprendre.

Essayer un environnement dédié à 100% au basket

Votre enfant joue, parle et rêve basket au quotidien ? Quoi de mieux qu’une colo dédiée au basket-ball pour l’épanouir ? Plutôt que de passer ses vacances à s’ennuyer ou à sortir avec des amis qui errent sans but, il sera au milieu de passionnés comme lui.
La colonie de basket peut aussi être un bon essai pour les jeunes rêvant de centre de formation.

Sortir de son confort de club habituel

Les qualités techniques ne sont pas les seules à être améliorées durant la colonie. Les compétences collectives et même sociales jouent un rôle décisif.
Si votre enfant ou ado joue depuis 5 ans dans le même club avec les mêmes coéquipiers, se retrouver au milieu d’inconnus sous les consignes d’un inconnu est un beau challenge. Il va naturellement oublier sa timidité et s’intégrer dans un nouveau cadre.

Se créer de nouveaux amis

Rares sont les jeunes à repartir de colonie sans un ajout massif d’amis sur Facebook et un répertoire de téléphone rempli. Il n’y a pas mieux que le sport pour rapprocher les inconnus. En une période relativement courte, il peut créer des amitiés qui vont durer.
Dans ces camps, des personnes de tous horizons sont présentes. Découvrir des personnes de milieux sociaux, géographiques différents et aux ambitions variées est enrichissant.

Une routine et la discipline

Habituellement, les vacances de votre enfant ressemblent à un combat pour le faire lever avant 10h, le faire coucher avec minuit et le pousser à s’activer autre part que devant sa console ? Vous imaginez bien que la colonie de basket va imposer un minimum de discipline.
Bien sûr, il ne s’agit pas d’un camp militaire, mais il y a des horaires selon les entraînements, les repas et la fatigue accumulée l’endort vite le soir. Ce cadre et cette routine ne sont pas limitantes ou difficiles pour l’enfant. Au contraire, avec sa passion, il a tendance à l’apprécier et pourrait même vouloir la continuer en rentrant de colonie. Après tout, Tony Parker ou Lebron James ne sont pas devenus des stars en mangeant des chips devant la TV tous les étés…