Sport extérieur, le football peut être victime des intempéries. De grosses averses peuvent rendre impraticables la pelouse, surtout dans les petits clubs où l’entretien du rectangle vert est assuré par un employé communal peu expert… Le gel hivernal est encore pire puisqu’il transforme votre beau terrain en sol terriblement dur et dangereux.

Mais, l’impossibilité de jouer sur le terrain ne signifie pas l’arrêt de l’entraînement. Même si votre coach vous signifie l’annulation de la séance, restez motivé et trouvez des alternatives.

Jouez en intérieur

Si l’extérieur est impossible : jouez en intérieur !  Le mieux est de jouer sur un terrain de Five qui possède une pelouse synthétique dédiée à la pratique football, mais un gymnase fait également l’affaire.

Les dimensions étant réduites, vous ne travaillerez pas vos transversales ou le replacement défensif, mais c’est excellent pour les exercices techniques.

D’ailleurs, pour cette occasion, procurez-vous un ballon de football SenseBall. Inventé par un entraîneur belge, Michel Bruyninckx, éducateur passé par le RSC Anderlecht, ce ballon est une véritable aubaine pour les joueurs.

Seul ou à plusieurs, il permet d’améliorer beaucoup de gestes et de comportements primordiaux sur le terrain : les contrôles de balle, la surface du pied utilisé pour passer ou tirer, la rapidité des pieds, le temps de réaction…

Le professionnel belge Dries Mertens qui fait les beaux jours de sa sélection et du Napoli le recommande chaudement !

Travaillez votre foncier et votre force

Le football, ce n’est pas uniquement votre niveau balle au pied. Il suffit de vous rappeler votre état physique après la préparation estivale pour en avoir le cœur net.

La pluie ne vous empêche pas de faire du travail d’endurance ou physique. Plutôt que de jouer sur le terrain, rendez-vous dans une salle de fitness et faites des exercices sur le rameur ou le tapis de course.

La musculation et le gainage sont également importants pour tout joueur professionnel, mais gardez à l’esprit que l’objectif n’est pas l’accumulation de muscles, mais un corps véloce dans les duels, rapide dans les courses et résistant aux chocs.

Visez davantage le physique de Cristiano Ronaldo que celui d’Adebayo Akinfenwa !

Devenez un érudit du football

Un jeune comme M’Bappe n’est pas qu’un génie sur le terrain, c’est aussi un passionné de football qui regarde plein de matches et décortique les comportements de ses idoles. Zidane avec Francescoli et M’Bappe avec Ronaldo ont analysé le jeu de leurs modèles pour les imiter sur le terrain. Faites la même chose.

Regardez également les matches de football avec un œil nouveau. Ne soyez plus émerveillé par le passement de jambes de l’attaquant si vous êtes un défenseur, mais plutôt intéressé par le mauvais positionnement du corps du défenseur qui a provoqué la réussite du dribble…

Si la pratique ne remplace jamais la théorie, elle reste bénéfique pour progresser. Profitez de l’impossibilité de jouer dehors pour devenir un expert du football !

 

Catégories : Football