Les journaux TV ne parlent que de ça. L’effervescence monte petit à petit autour de la Coupe du Monde de football 2018. Cet émoi rime peut-être avec une envie de vous rendre en Russie voir un match ou deux. L’idée est bonne, mais la réalisation l’est beaucoup moins.

Toutes les places vendues depuis un moment

Les billets pour les grands événements comme la finale de Ligue des Champions ou les matches de Coupe du Monde se vendent longtemps avant la compétition, à une époque où les médias en parlent à peine.

L’UEFA (pour une compétition européenne) et la FIFA pour le Mondial répartissent d’emblée les places en trois groupes :

  • Places réservées aux fédérations des pays qui vont disputer le match
  • Places mises en vente au grand public
  • Places réservées pour des invitations de partenaires

La logique du football étant l’argent, le premier groupe a le moins de places… Tous les billets disponibles sont décernés par tirage au sort. Quelques mois avant le premier coup de sifflet, toutes les personnes désireuses d’acquérir des places se positionnent en espérant en remporter quelques-unes au tirage.

Cela créé parfois des situations originales. Vous pouvez remporter vos places pour Pérou-Danemark alors que vous êtes un supporter de l’équipe de France ou essayer d’avoir des tickets pour le quart de finale de votre pays alors qu’il finira par se faire éliminer dès les phases de poules.

Comment avoir une place pour la CM 2018 à la dernière minute ?

Les canaux officiels sont maintenant fermés et tout se passe sur le marché secondaire, celui de la revente de billets. Les plateformes sont multiples et la plus connue est peut-être Viagogo.

Cette véritable bourse des billets bat son plein. Le système est sécurisé et vous êtes sûr d’avoir vos places. Mais, les tarifs s’envolent. Un billet pour la finale se revendra avant le jour J jusqu’à 30 fois sa valeur faciale.

D’autres sites moins connus ont parfois de meilleurs tarifs, mais il faut faire très attention à l’authenticité des billets. La contrefaçon de places de football est un business qui marche et si vous vous présentez au stade avec un faux, vous n’aurez que vos yeux pour pleurer car jamais, vous n’entrerez dans le stade.

Aller en Russie dans l’espoir de trouver un billet revendu sur place est risqué, d’autant plus que cela est normalement interdit. Certains pays sont plus permissifs que d’autres, mais cet adjectif ne colle pas souvent avec l’idée que l’on se fait en Russie.

En revanche, même si vous n’avez pas de billets, rien ne vous empêche d’aller sur place pour humer l’ambiance de la compétition, voir les matches dans des bars et discuter avec les supporters des autres pays.

D’ici là, vous apprendrez à réagir plus vite pour la prochaine Coupe du Monde, en 2022 au Qatar.

Catégories : Blog sport