Pour les joueurs professionnels, mais aussi ceux qui jouent sérieusement des compétitions nationales et régionales, la préparation physique estivale ne se néglige pas. Sans elle, ils arrivent fatigués et en mauvaise condition lors des premiers matches de Ligue 1 ou Ligue 2 et augmentent les risques de se blesser.

La préparation est un mélange d’exercices toniques et endurants, et précèdent les entraînements basés sur la tactique et la technique. Parmi les appareils utilisés, il y a notamment le rameur. Cet appareil souvent utilisé dans les salles de fitness a des vertus faisant de lui un parfait accessoire pour travailler lors de la préparation estivale.

Une reprise du travail en douceur

Les sportifs professionnels aiment intégrer cet exercice en début de préparation. Il permet de reprendre doucement la pratique sportive et s’alterne avec des séances physiques plus lourdes. Pratiqué à intensité réduite, le rameur aide aussi à s’échauffer pour éviter des blessures sur les appareils plus difficiles.

Si vous êtes un sportif et que vous souhaitez vous aussi vous entraîner depuis chez vous, le rameur est un excellent choix. Un appareil comme ceux de ce comparatif est un bon rameur pour commencer la préparation avant le jour J.

S’entraîner sans souffrir de la chaleur

Les clubs de foot professionnels reprennent le chemin du terrain mi-juin et ont un mois pour retrouver la meilleure condition physique possible. Or, durant cette période de l’année, les températures caniculaires peuvent rapidement empêcher les préparateurs de respecter les programmes établis.

C’est l’une des raisons qui poussent les clubs à investir autant dans leur salle de sport. C’est notamment le cas de l’Olympique Lyonnais, dont la photo de la salle réservée aux joueurs du club illustre l’article. Vous pouvez d’ailleurs voir en tout premier plan un rameur servant aux joueurs du club comme Fekir, Depay ou Traoré.

Changer du footing

Les joueurs apprécient également faire du rameur pour changer de la course. Si le footing est l’activité favorite, que ce soit de l’endurance ou du fractionné, le rameur offre une alternative. Les joueurs peuvent en faire en écoutant de la musique ou se laisser aller à des pensées personnelles. Le caractère guidé des appareils de fitness rend possible cette liberté.

Tous les muscles travaillent

Comme le révèle le célèbre docteur Michel Cymes sur cet article de RTL, le rameur réussit l’exploit de travailler 80% des muscules du corps (dos, épaules, abdominaux, cuisses, fessiers, mollets…). C’est l’appareil le plus complet de la salle.

Si les corps athlétiques des joueurs de football sont plus musclés et fermes que ce que l’on peut obtenir uniquement avec la pratique du rameur, ils bénéficient grandement des mouvements pour travailler de façon légère sans finir courbaturés le lendemain.

Dans le même temps, le rameur ne fait pas subir au corps les mêmes traumatismes comme un tapis de course. On connaît tous l’importance de soulager les articulations des joueurs qui peuvent parfois manquer plusieurs semaines, dont des matches décisifs, pour une rotule douloureuse ou un dos qui tire à chaque accélération. Avec une bonne posture sur le rameur et des efforts dosés, ce risque de blessure articulaires n’existe pas.

Catégories : Blog sport