Si le spectacle sportif se déroule avant tout sur la pelouse d’un stade, un troisième homme est pourtant essentiel dans chaque performance : le public. En effet, ce sont les supporters qui assurent le spectacle côté gradins et font tout pour encourager leur équipe, à grand renfort d’effets visuels ! Drapeaux, banderoles, fanions, mises en scène géantes, Ola… mais aussi fumigènes colorés ont envahi les stades de foot dans le coin des clubs de supporters. Découvrons les principales caractéristiques des fumigènes de stade et les circonstances dans lesquels ils sont le plus utilisés.

Les caractéristiques du fumigène de stade

Les fumigènes s’utilisent en général dans un cadre domestique et militaire, mais également dans le milieu du sport. On pense aux fumigènes de détresse ainsi qu’aux écrans de fumée utilisés par les militaires principalement pour signaler une position ou cacher la progression des troupes. Mais on en trouve de plus en plus dans les manifestations événementielles, y compris dans les mariages où ils sont utilisés pour faire de jolies séances photos au milieu d’un nuage de fumée colorée. C’est à cette catégorie qu’appartient le fumigène de stade, totalement inoffensif.

Plébiscité par les supporters, c’est un engin pyrotechnique léger qui a pour fonction de diffuser rapidement une grosse densité de fumée légère, inoffensive et colorée. Il contribue significativement aux spectacles organisés à chaque match dans d’innombrables enceintes sportives de France. Le fumigène de stade est ainsi complémentaire des drapeaux, des tifos ainsi que des chants entonnés par les supporters durant les rencontres, malgré que la Fédération lui fasse la chasse. Certains stadiers sont plus tolérants que d’autres, pourvu que cela ne gêne pas le match et que les clubs n’en abusent pas !

Les utilisateurs de fumigènes dans le sport

Comme nous l’avons évoqué, les fumigènes sont aussi bien prisés des inconditionnels du ballon rond dans l’Hexagone qu’à l’étranger. Ce sont généralement les clubs les plus populaires qui consomment le plus ce type de dispositifs pyrotechniques.

Les supporters en France

En dépit de la réglementation actuelle, les clubs de supporters historiques des grandes équipes de notre championnat s’en donnent à cœur joie pour conférer une atmosphère unique à chaque match. On pense aux Fanatics, aux South Winners et aux Ultras du côté de l’Olympique de Marseille ainsi qu’aux Bad Gones qui animent le Groupama Stadium où joue l’Olympique Lyonnais. Les fans stéphanois et parisiens les plus actifs exploitent aussi le caractère spectaculaire des fumigènes, en particulier lors des oppositions les plus attendues du championnat de la Ligue 1. Un derby OL – Saint-Étienne ou un classico OM – PSG peut-il être totalement réussi si les belles fumées colorées sont absentes des travées ?!

Les spectacles notables à l’étranger

Si les inimitiés des clubs précédemment cités atteignent parfois des sommets, leurs supporters les plus fidèles et démonstratifs partagent tous les valeurs de la culture ultra, fondamentales pour de nombreux amoureux de ce sport au-delà de nos frontières. On pense aux ambiances survoltées de l’autre côté de l’Atlantique, où les stades sont littéralement transformés en volcans, comme les rencontres opposant River Plate à Boca Juniors qui ne ressemblent à aucun autre événement sportif.

Cela étant, vous n’êtes pas obligé d’aller si loin pour vivre ces atmosphères galvanisantes. Récemment, les ultras de Karlsruhe ont tiré des profits de nombreux fumigènes pour rendre hommage à leur historique stade appelé le Wildparkstadion. Au printemps 2018, en Algérie, c’est le stade de l’US Annaba qui a été le théâtre d’animations incroyables, matérialisées par l’allumage simultané de pas moins de 10 000 fumigènes.

Les fumigènes dans les autres sports

Pour autant, il suffit de faire preuve d’un peu de curiosité pour s’émerveiller devant des spectacles visuels qui ont lieu dans d’autres enceintes que les stades de football. Un détour sur YouTube et vous pouvez vous immerger dans l’ambiance assourdissante que mettent les Ultras Gates 13 du Panathinaïkos lors des matchs d’Euroligue de basket. Les sanctions infligées à plusieurs reprises aux supporters de l’Olympiakos n’ont pas calmé leurs ardeurs ! Pour s’en convaincre, il suffit de regarder les vidéos et clichés pris dans le stade de la Paix et de l’Amitié ces dernières années. À l’occasion de certaines étapes dantesques du Tour de France, des personnes ont également brandi ces engins pyrotechniques afin d’octroyer une dimension unique à des ascensions qui sentaient déjà le soufre !

Les occasions propices aux craquages

Les fumigènes sont essentiellement utilisés les après-midis et les soirs de matchs dans les stades de football. Du virage nord du Vélodrome marseillais aux kops de San Siro en passant par les travées des enceintes grecques, ils comptent tout d’abord parmi les instruments privilégiés à activer dès que les joueurs pénètrent sur la pelouse. Les fumées colorées de ces dispositifs accompagnent aussi les cris de joie et les célébrations quelques secondes après les buts.

À l’issue des rencontres décisives, par exemple synonymes d’accès à une division supérieure ou à un titre de champion, les fumigènes occupent aussi une place prépondérante. On compte aussi des groupes de supporters qui s’en servent avant les matchs de leur équipe à l’extérieur, lorsqu’ils paradent et entonnent leurs chants favoris avant d’être autorisés à pénétrer dans la zone qui leur est dédiée.

Les types de fumigènes

Deux principaux types de fumigènes sans allumage sont mis à disposition des supporters qui encouragent leurs équipes de manière inconditionnelle. Ce sont d’une part les modèles à friction ou grattoir, qui comme leur nom l’indique doivent être grattés de façon manuelle. D’autre part, on distingue les fumigènes à goupille, dotés d’une petite tirette pour activer le mécanisme. Les coloris et la durée d’embrasement varient, de même que leur conditionnement, aussi bien vendus en lot qu’à l’unité. Attention : leur simplicité d’utilisation ne vous affranchit pas de prendre très au sérieux les précautions liées à la sécurité. Les fumigènes restent des engins pyrotechniques et à ce titre, requièrent des précautions particulières.

Catégories : Football