Vous avez sûrement entendu les journalistes dire que tout le monde attendait le maillot de l’équipe de France 2 étoiles. Qu’est-ce que cela veut dire ? Combien d’équipes ont ces fameuses étoiles ?

La signification des étoiles sur les maillots de foot

Les étoiles signifient des titres. Ce réflexe est d’ailleurs le même dans de nombreux sports.

Pour les maillots de football des pays, une étoile équivaut traditionnellement à une victoire en Coupe du Monde. En remportant sa deuxième Coupe en juillet, après celle de 1998, la France obtient logiquement une seconde étoile sur sa tunique.

L’arrivée en boutique du maillot se fait encore attendre et de nombreux sites jouent sur ce suspense, comme levestiairedecle.com.

Pour les clubs, la signification diffère selon les pays. Ainsi, en Italie, les clubs ont souvent une étoile… après dix titres de champion de Serie A. C’est la Juventus Turin qui a inauguré cette habitude après son dixième titre.

Il y a parfois même des différences au sein du même pays. En Ecosse, les Rangers arborent 5 étoiles correspondant à leurs 50 titres de champion, alors que le Celtic, 42 fois champion, a mis une seule étoile pour symboliser sa victoire européenne en Coupe des Champions (ancêtre de la Ligue des Champions).

D’autres championnats n’ont pas le réflexe de mettre des étoiles. Ainsi, vous n’en voyez pas en Ligue 1. Seul Marseille en porte une pour son titre de C1, mais pas le PSG alors que le club de la Capitale qui multiplie les titres de champion et possède une coupe d’Europe (la C2 en 1996).

Quelle sélection a le plus d’étoiles ?

Si vous avez compris le premier paragraphe, vous savez désormais que cette question équivaut à savoir quel pays a le plus de titres de champion du Monde.

Le Brésil mène le classement avec 5 étoiles pour des titres de champion du Monde obtenus en 1958, 1962, 1970, 1994 et 2002. Il ne devrait pas rester à ce chiffre tant le pays a de talents à chaque génération.

Derrière, à 4 étoiles, on retrouve l’Italie et l’Allemagne. À 2 étoiles, outre la France, on retrouve l’Argentine et l’Uruguay, même si pour cette dernière nation, le sacre remonte désormais à près de 70 ans (victoire en 1930 et 1950).

Avec 1 étoile, on retrouve deux voisins européens : l’Espagne et l’Angleterre.

La FIFA n’a pas de règle officielle imposant le port de l’étoile pour un champion, mais vous imaginez bien qu’un titre est une telle fierté qu’il faut la matérialiser. La présence de ce signe est davantage un accord pour modifier la tunique officielle durant les compétitions internationales.

Catégories : Blog sport