Vous venez d’acheter un baby foot et en tant que néophytes vous aimeriez bien en savoir un peu plus sur les règles à connaitre pour jouer comme un pro.

Alors on arrête les roulettes à tout va et on découvre les rudiments du baby-foot.

Les équipes au jeu du baby-foot

Deux équipes de 11 joueurs composent la table de baby-foot. Elle est structurée de 4 barres non sortantes. Pour info, les barres sortantes sont interdites car elles provoquaient de graves accidents au niveau du ventre.

La première barre arrière est destinée au gardien de but, la seconde représente la ligne d’arrière (deux défenseurs), la troisième (la barre des demis) loge cinq joueurs et la cinquième est celle des attaquants avec trois joueurs.

Avant d’engager un match, il faut faire un tirage au sort avec une pièce pour désigner le joueur qui fait la mise en jeu. Celle-ci se fait au niveau de la barre des demis.

L’objectif à atteindre est variable. Dans un bar, le vainqueur est celui qui inscrit le plus de but avec le nombre de balle disponible par le monnayeur. À la maison, la victoire nécessite la plupart du temps d’inscrire en premier 10 buts.

Les roulettes et rotations

Il est interdit d’exécuter un tir en faisant une rotation totale au préalable (360 degrés). Par contre, une roulette avec un angle compris théoriquement entre 180 et 359 degrés est autorisée.

La gamelle

Vous avez sans doute déjà entendu un joueur de baby foot crier « gamelle !». Cette expression désigne une balle qui entre dans le but et ressort aussi vite qu’elle est rentrée du fait de la puissance du tir. Malgré l’exploit, une gamelle ne vaut toujours qu’un point.

Demis

Un but inscrit avec la barre des demis compte un point et le râteau est autorisé contrairement aux idées reçues. C’est en tout cas ce qui est notifié sur le site de la FFFT, la fédération officielle française du football de table.

La reprise au baby-foot

De façon générale, toutes sortes de tir est permis par les attaquants. À ce titre, vous pouvez parfaitement reprendre de volée, en reprise une balle venant de l’arrière. Cette technique est efficace pour tromper le goal car elle propulse la balle à la vitesse de l’éclair.

Lober le goal

Le lob est proscrit par la FTTT. Mais dans un café, il permet de scorer 3 points et certainement de se faire payer une mousse.

Pissette

La pissette est autorisée dans les compétitions officielles. On dit « pissette » quand le but est marqué par un joueur attaquant situé au plus proche de votre poignée.

Généralement, dans le baby-foot de café, elle est interdite car il n’existe à ce niveau du terrain un angle mort.

Vous voilà parer pour jouer comme un véritable professionnel du baby foot. Reste encore à vous entrainer pour être irréprochable de la théorie à la pratique. J

Catégories : Football